Donnez une note

L’HYPERMETROPIE


L’hypermétropie. Causes

L’hypermétropie est liée à un oeil trop court. L’image d’un objet éloigné se forme donc en arrière de la rétine. Or pour obtenir une vision nette, l’image des objets doit être focalisée sur la rétine. Lorsque cette focalisation ne se fait pas correctement la vision est floue. L’opération de l’hypermétropie va remodeler la cornée en la rendant plus bombée donc plus convergente. Elle va par conséquent ramener l’image sur la rétine pour la rendre nette.

 

 

 

 

Comment voit l’hypermétrope ?

L’enfant hypermétrope

L’enfant est souvent faiblement hypermétrope dans le jeune âge. Ensuite la croissance de l’oeil se poursuit jusqu’à l’adolescence. L’hypermétropie faible diminue alors ou disparaît. La vision est bonne. L’hypermétropie passe souvent inaperçue, parce que l’enfant a un grand pouvoir d’accommodation. C’est-à-dire une grande capacité de focalisation du cristallin. 

L’hypermétropie faible

Elle est compensée par l’accommodation du cristallin, ramenant l’image sur la rétine et la vision reste bonne quand le sujet est jeune. Le cristallin est une lentille située dans l’oeil ayant un rôle « autofocus » permettant l’accommodation, c’est à dire la mise au point automatique de l’image sur la rétine.
Quand l’hypermétrope avance en âge l’effort d’accommodation entraîne des symptômes d’inconfort. Des douleurs oculaires, des brûlures des yeux, des maux de tête, une vision floue de près et une fatigue oculaire surtout à la lecture prolongée. 

L’hypermétropie forte

Elle ne disparaît pas avec le temps. La vision est floue de loin comme de près.
Plus l’âge avance plus cette vision est floue.

 

 

L’hypermétropie se manifeste habituellement tardivement vers 35-40 ans

Cela est dû qu’à cet âge le pouvoir d’accommodation du cristallin diminue. La vision devient moins nette, d’abord de près pour la lecture entraînant une presbytie précoce. Ensuite quelques années plus tard, la vision de loin diminue aussi. L’hypermétrope a des difficultés pour voir de près et pour lire, il voit généralement assez bien de loin. Contrairement au myope qui n’est gêné que pour voir de loin.

On est souvent hypermétrope sans le savoir ! La plupart des personnes ne le réalisent pas avant la trentaine. Les symptômes apparaissent souvent lors d’une atteinte de l’état général ( chirurgie, maladie, accouchement…). Les troubles disparaissent avec la correction de l’hypermétropie.

A l’âge de la presbytie, après 40 ans, la baisse visuelle évolue rapidement.  En effet il y a addition de deux handicaps. Celui créé par l’hypermétropie et  celui créé par la presbytie. Il y a alors nécessite un changement fréquent des lunettes à foyers progressifs, pour voir de loin comme de près.

Un astigmatisme associé

Un astigmatisme est souvent associé à l’hypermétropie.
Il est gênant s’il est oblique ou inverse.
Ou s’il est important, de plus d’une dioptrie.
Il  doit alors être corrigé.

Correction de l’hypermétropie

La correction peut se faire :

  • par des lunettes
  • par des lentilles
  • par une opération :
Marc TIMSIT