ASTIGMATISME



Astigmatisme. Mécanisme.

Astigmatisme. Cornée ovalaire.
Astigmatisme. Cornée ovalaire.

 

L’astigmatisme (astigmatie) est une anomalie de courbure de la cornée. Au lieu d’être ronde elle présente une forme ovalaire, en forme de sablier.

 

Oeil astigmate
Oeil normal. Oeil astigmate

 

Les rayons lumineux se focalisent alors en des points différents en arrière et en avant de la rétine. La conséquence est une déformation de l’image. L’oeil astigmate, en effet, mettra au point sur une des deux images qui seule sera vue nette. L’autre image sera vue floue. Par exemple, il ne verra nettes que les lignes horizontales ou que les lignes verticales.

Vision de l’astigmate

Vision d'un oeil astigmate
Vision d’un oeil normal et d’un oeil astigmate

 

La vision est floue, déformée, dédoublée, imprécise. Cela à toutes les distances.
Parfois avec un allongement des lignes verticales : astigmatisme direct ou conforme.
Parfois avec un allongement des lignes horizontales : astigmatisme inverse.
Parfois avec un allongement des lignes obliques : astigmatisme oblique.
Il y a une confusion entre des lettres au graphisme proche. Comme le M et le H ou le N, le O et le D ou le Q, le E et le B.


L’astigmatisme est souvent associé à la myopie ou à l’hypermétropie

Il peut être très rarement isolé sans myopie ni hypermétropie.

Il accompagne la plupart du temps la myopie ou l’hypermétropie. La vision est alors brouillée du fait de l’addition des deux défauts.
En revanche, certains astigmatismes permettent au presbyte de continuer à lire sans lunettes. 

A quoi est dû l’astigmatisme ?

Le plus courant est congénital. Il existe dès la naissance. Il varie peu avec le temps.
Il peut être acquis du fait d’une déformation de la cornée. Par une chirurgie de la cataracte ou une greffe de cornée. Par un traumatisme perforant de l’oeil. Par des séquelles de maladies oculaires touchant la cornée, par exemple une infection ou un herpes.
Devant un astigmatisme qui évolue on évoque un kératocône. Le kératocône constitue une contre indication à l’opération de la myopie par un Lasik. Il est donc essentiel de le dépister avant toute chirurgie réfractive sur la cornée.

Mesure de l’astigmatisme

Astigmatisme topographie cornéenne Orbscan
Astigmatisme conforme sur une topographie cornéenne Orbscan. Il se présente sous forme d’un sablier jaune-orange à axe vertical (en bas à gauche).

 

Un réfractomètre automatique permet de le mesurer en consultation. Il détermine son degré et son axe.
Un examen de la topographie cornéenne par Orbscan ou Pentacam, une aberrométrie sont des examens plus sophistiqués, très utiles.

L’astigmatisme peut s’exprimer soit en chiffrant le chiffre la correction nécessaire en dioptries soit en chiffrant l’acuité visuelle en dixièmes.

Un astigmatisme physiologique de 0,50 ou 0,75 dioptries est courant chez la grande majorité des individus. Un astigmatisme est faible en dessous de 1 dioptrie, il est moyen de 1 à 2 dioptries. il est fort au dessus de 2 dioptries. 

L’astigmatisme est le plus souvent régulier, congénital. La déformation de la cornée se fait dans un seul axe. Il existe alors deux méridiens principaux perpendiculaires. Un méridien a le rayon de courbure maximale. L’autre méridien ayant le rayon de courbure le plus faible. L’astigmatisme régulier est corrigible par des lunettes, des lentilles, par laser ou implants toriques. 

L’astigmatisme peut être irrégulier avec une déformation irrégulière de la cornée. Il est difficile d’identifier des méridiens. Sa correction est difficile. Il est généralement acquis,  consécutif  à des maladies de la cornée ou à une plaie.

Aberrométrie Aberrations optiques
Aberrométrie. Aberrations optiques.

 

L’astigmatisme peut entraîner des aberrations optiques.  On les mesure par une aberrométrie. Il existe plusieurs méridiens principaux. Il entraîne une perturbation de la qualité de la vision. On ne peut pas le corriger par des lunettes. Lorsqu’on opère par laser une myopie, il faut aussi corriger ces aberrations optiques pour une bonne qualité de vision.

 

 

Symptômes de l’astigmatisme

L’astigmatisme faible ou conforme n’entraîne généralement aucun symptôme. La vision est bonne. Il n’y a pas de nécessité de porter des lunettes.
Un astigmatisme oblique même faible ou un astigmatisme plus fort peut entraîner des céphalées, une gêne à la lumière vive, une fatigue oculaire.  Parfois une vision floue ou dédoublée.  
Il doit être corrigé.
Un astigmatisme  plus fort qui ne toucherait qu’un seul oeil chez un enfant peut entraîner une amblyopie.  C’est une baisse d’acuité visuelle d’un oeil qui peut devenir définitive si l’astigmatisme n’est pas dépisté et corrigé.

L’axe de l’astigmatisme

On peut comparer la cornée d’un oeil non astigmate à un ballon de football et celle d’un oeil astigmate à celle d’un ballon de rugby ou à un sablier.
La cornée a un axe moins bombé, plus plat, et un axe plus bombé, plus cambré. L’axe cambré est facile à identifier en rouge sur les topographies cornéennes ci-contre.

L’astigmatisme peut être inverse. L’axe le plus bombé est horizontal.
L’astigmatisme peut être direct ou conforme. C’est le plus fréquent, l’axe le plus bombé est vertical.
L’astigmatisme peut être oblique. Son axe est oblique. Il est le plus mal supporté et le plus difficile à corriger.

Ce qui est capital dans la correction que ce soit par des lunettes ou par la chirurgie est la détermination précise de l’axe de l’astigmatisme.

Il est fondamental de respecter la direction de cet axe dans toute correction de l’astigmatisme, que ce soit par des lunettes, des lentilles ou lors de la chirurgie.
Une déviation de quelques degrés dans la précision de la correction de l’axe engendre une perte d’efficacité de la correction.  Ou pire une très mauvaise qualité de vision.

Correction de l’astigmatisme

Les lunettes

Leur verre est torique, n’ayant pas la même puissance pour les différents méridiens. Ce verre torique permet à l’image de se reporter avec netteté sur la rétine. La qualité de réalisation des lunettes pour un astigmate doit être très précise, surtout si l’astigmatisme est fort. 
interprétation d’une ordonnance de lunettes

Les lentilles de contact

Ce sont des souples toriques ou mieux par des lentilles rigides. 

L’opération 

  • L’opération peut se faire par le laser excimer

L’opération de l’astigmatisme au laser vise à arrondir la forme de la cornée en creusant plus un méridien que l’autre. 
Il est fondamental que le traitement laser soit bien effectué sur l’axe de l’astigmatisme. Or l’oeil a des mouvements de rotation entre la position assise et la position allongée sur la table d’opération. Des mouvements de rotation aussi pendant la délivrance du laser.
Un eyetracker moderne, sophistiqué permet de dépister avec précision ces mouvements de rotation oculaire.  A l’aide d’une caméra qui s’adapte aux mouvements de l’iris dans six dimensions et les poursuit. 
Quand on opère une myopie il faut impérativement corriger en même temps l’astigmatisme. la qualité de la vision  dépendra de la précision de la correction de l’astigmatisme. Cela est plus délicat que la correction de la myopie.

  • L’opération peut se faire par des incisions sur la cornée

opération astigmatisme kératotomie transverse
Incisions transverses de la cornée pour corriger l’astigmatisme. Kératotomie transverse.

 

 

 

 

Ce sont des incisions relaxantes arciformes de la cornée sur  les zones les plus bombées. Elles peuvent se faire manuellement ou par un laser femtoseconde.

 

 

  • L’opération peut se faire par un implant torique

Lors d’une opération de cataracte. Ou lors de la mise en place d’implant oculaire lors d’une opération de myopie, d’hypermétropie ou de presbytie.

Voir la CHIRURGIE DE L’ASTIGMATISME

et le FORUM OPERATION ASTIGMATISME

 

Marc TIMSIT